• Ouais bon j'en suis pas encore à faire un costard alors tout doux les excités avec le titre de mon article.

    J'ai fait une chemise pour mettre sous un costard.

    ***AAAAALLELUIA***

    Par contre attention les yeux parce que les photos à l'Iphone, j'ai dû blindé d'effet spéciaux pour avoir des photos pas trop mal. Et merci Marco d'avoir joué le jeu, franchement t'es un mannequin en devenir, crois moi.

    SUIT UP!

    SUIT UP!

    SUIT UP!

    SUIT UP!

    SUIT UP!

     

    SUIT UP!

     

     

    Ceci est une grande victoire personnelle.

     

    Nononnonnonon je ne suis pas en train de m'auto-féliciter...

    D'autres l'ont fait, dixit un collègue : "On dirait une vraie" ...

    Ouais, en fait je sais pas trop si c'est un compliment, genre je fais des chemises en carton, genre je sais faire que des déguisements et des trucs tout pérave.

    Que l'on m'explique pourquoi il s'agirait d'un FAUSSE chemise ?

    De toute façon Marco m'a promis qu'il la porterait, je lui ai demandé des photos en guise de preuve.

    Un autre pseudo-compliment : "Ha ben ça y est tu t'es améliorée, on va pouvoir te demander de nous faire des trucs!"

    -_-

    Je suis désolée Marco, mais j'ai l'impression que tu t'es fait envoyé eu casse pipe en guise de cobaye pour tester mes compétences...

    Et puis quand on remarque un défaut, j'entends : "Nan mais c'est bien, ça se voit que c'est fait main."

    '-_-

    C'est un parti pris artistique alors mollo avec les remarques à la mord-moi-comme-j'te-pousse! Mais oui amusons nous à inventer des expressions qui n'existent pas !! J'ai beaucoup trop regardé les Anges de la télé-réalité... Julien Blond m'a complètement soûlé à choper la dernière fille qui passait pour pas finir puceau de l'Australie.

    Voilà sur cette belle conclusion digne de ma postpuberté que je traîne tel un fardeau, je n'ai plus qu'à partir en weekend, tous mes collègues se sont fait la malle.

    CIAO BAMBINO

    Pin It

    5 commentaires
  • Un motif Rétro sur une jupe taille haute

    (du style vieux-pull-de-Noël-de-cousin-Hubert-en-1991 ... oui y avait les visiteurs à la télé dimanche soir)

    +

    Une meuf super bonne

    (ma copine Alice qui prend la pose, genre la nana SUPER NATURAL, qui kiffe trop la vie blablabla)

    =

    RETROSEXY ALICE

    RETROSEXYRETROSEXYRETROSEXYRETROSEXYRETROSEXY

    Ouais ça en fait de la photo de blonde je conçois, mais ça se digère très bien croyez moi.

    Merci Alice pour ces photos, tou as été oune souperbissimo di model de la sexoualidade, PERFETO

    Mais avant d'en arriver là, c'était folklo et pas qu'un peu. Parce que Alice me demande de lui faire un jupe, jusque là tout va bien. Moi j'adore qu'on me demande de faire des trucs je me sens genre toute puissante : "Naaaan mais tu peux créer de toute pièce ton propre vêtement en fonction de TES envies et de TA personnalité ? ! Mais WOUAAAHHH !!" La meuf trop chou qui s'étonne de rien tu sais. CECI S'APPELLE DE LA COUTURE TOUT SIMPLEMENT.

    Sur ce, on va acheter le tissu au marché saint pierre un samedi après midi. Mais faut pas croire hein, acheter du tissu c'est la même merde que quand tu vas faire du shopping au centre commercial !

    • Il y a du monde
    • Il fait chaud
    • Tu fais pipi dans les toilettes publiques autowash bien pérave parce que t'es là depuis au moins 1000 heures
    • Et tu fais la queue à la caisse (et là c'est pire parce que tu fais la queue avant de récupérer ce que tu as acheté, ça veut dire : Paye et ENSUITE retourne au fond du magasin chercher ta bobine et ta fermeture éclair MORUE!).

    Mais Alice était tellement mignonne à trouver ABSOLUMENT TOUS les tissus que je lui proposais TROP BEAUX ! Ça a rendu mon après midi très joyeux (licornes et libellules, je suis au pays des bisounours ou personne ne dit non...!).

    Pour vous dire, on a failli acheter un morceau de rideau à motif qui nous paraissait pas mal, mais ma sœur est arrivée juste à ce moment là pour nous lâcher un petit rire : "vous êtes sérieuses les meufs ?" MADEMOISELLE BON SENS MERCI DE NOUS SAUVER LE CUL (enfin le cul d'Alice, c'est pas moi qui aurait porté cette jupe de toute façon) parce qu'en fait c'est vrai qu'il était pas fou fou ce tissu.

    On a bien fini par trouver LE TISSU qu'elle voyait en rêve, ce fut celui là même qui se trouvait dans un bac fourre-tout-mets-pas-trop-tes-mains-là-dedans-y-a-peut-être-un-rat-crevé. Vous voyez très bien de quel bac je veux parler... ceux qui sont devant le magasin dans la rue où t'hésites à vider tes vieux tickets de caisse dedans.

    Enfin bon, par un heureux hasard, on a trouvé celui là et on a a-do-ré.

    Après je couds, je bricole, je me galère un peu avec la fermeture éclair.

    Et ensuite viens le moment des photos, et LA, c'était vraiment marrant ...!

    ***

    - "Mais Marion, je sais pas trop comment posé, j'ai jamais fait, je fais quoi ?"

    - "Bah je sais pas, fais comme si tu discutais avec moi, la meuf naturelle quoi"

    - "Ok bah vas-y dis moi un truc, je sais pas ..."

    Le photographe shoote à mort pendant ce temps, gros mode rafale. C'est encore mon daddy.

    - "Nan mais tu veux que j'te dise quoi? Vas-y fais comme si j'était trop drôle, marre toi!"

    Et là Alice trop nerveuse, se tape des grosses barres, je vous ai pas mis les photos où elle se roule par terre, mais on y était presque.

    Elle se calme.

    -"Ok et je fais quoi de mes mains sinon, je les mets où?"

    -" Nature, j't'ai dis, laisse les pendouiller ... Nan mais pas comme ça on dirait un chimpanzé! Ouais comme ça, à la top model, un peu plié, un peu plus plié ... NAN on dirait Barbie Alice..."

     

    Bon moment de rigolade en tout cas, c'est pour ça que j'aime bien faire de la couture.

    GROS BISOUS

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Et voilà je sens que je vais passer tout ce post à vous expliquer mon Titre / jeu de mot pourri...

    Nan mais vous savez pas à quel point, je me torture la tête en ce moment pour trouver des titres d'articles un peu cool, attrayants et tout et tout pour que les gens aient envie de venir les lire, alors mollo mollo sur la critique OKAY!

    En fait, l'objet de ce post est de vous présenter, à vous gentils internautes, non pas une mais DEUX chemises en jean. Ouais c'est les soldes, deux articles en un, c'est la CRISE ! Deux chemises en JEAN porté par un homme et une femme d'où le ANDROGYNE (adj : qui tient des deux sexes).

    Ca y est? On a fait la connexion entre les 3 neurones? ANDROJEAN ! HAHA ! LOL ! #Mercibonsoirouijemepréparepourmonstandup

    C'est donc avec mon frère adoré que je prends la pose dans ce cadre bucolique que sont les montagnes des Vosges. Pour la petite histoire, on l'a joué fine en attendant le moment PROPICE du coucher-du-soleil-mais-pas-trop-couché-quand-même-pour-avoir-ZE-PERFECT-LUMIERE !

    Chemise AndroJean [Grosjeudemots Inside]

    Chemise AndroJean [Grosjeudemots Inside]

    Chemise AndroJean [Grosjeudemots Inside]

    Chemise AndroJean [Grosjeudemots Inside]

    Chemise AndroJean [Grosjeudemots Inside]

    Chemise AndroJean [Grosjeudemots Inside]

    Chemise AndroJean [Grosjeudemots Inside]

    Bon par contre, on ne remarquera pas qu'il n'y a pas de boutons. J'avais prévu de mettre des pressions. Des pressions au marteau. OUI, J'AI BIEN MENTIONNE LE MARTEAU.

    Un enfer.

    Du coup, étant donné l'immense courage qui me caractérise et le fait que mon padre s'est entaillé environ tous les doigts, j'ai rapidement abandonné. "Ouais cet été, la tendance c'est chemise ouverte à la gitane. Paye tes boobs !"

    Et on remarquera également que mon petit frère se trouve être l'homme le plus beau de cette planète. Point barre.

     

     En bonus cette semaine, je vous mets une petite photo de mes exploits aéronautiques :

    Chemise AndroJean [Grosjeudemots Inside]

    Effectivement la terre est passée à la verticale. Je n'ai simplement pas bien compris ce qui m'arrivait à cet instant précis jusqu'à ce que je touche le sol, tremblante, et qu'on m'apprenne que le type duquel j'étais tout bonnement saucissonné entre ses cuisses (proximité gênante BONJOUR) est le meilleur voltigeur mondial spécialisé dans le rase-motte de falaises.

    OK. J'AI FAILLI MOURIR. JE PASSE UN EXCELLENT MOMENT. Ça sera 90 euros svp.

    Pin It

    8 commentaires
  • L'élégance d'un pied de Coq

     

    Pour tout vous dire, je ne me suis pas réveillée un matin avec la volonté inébranlable de me faire une jupe rose avec une ceinture en pied de coq, mais un jour ...

    (oui on sent la grande narration qui arrive, mais ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous assommer avec une histoire de ma passionnante vie de couturière, quoi que soit dit en passant, je trouve agréablement remplie en ce moment, enfin bref, je m'égare, comme à mon habitude mais bon encore une fois, c'est mon clavier, mon blog, na!)

    DONC UN JOUR, je faisais mes courses de couture au fin fond de la bourgade parentale de Niort City (quand on le dit vite, certaines personnes comprennent New York City, yeah nigga!) et c'est quand je me dirige vers la caisse peu convaincue de mes futurs achats (quelques bobines et du thermocollant) que je tombe sur le chariot des rouleaux pas encore déposés sur l’étalage, fraîchement sorti de l'arrière boutique. ET LA, c'est la débandade. Je me rue telle une forcenée maniaque des premières minutes de soldes (mais si vous savez, les furies qui passent au journal de 13h chaque année à l'ouverture des soldes) sur LE rouleau tout au fond du chariot : JE VEUX CE TISSU! A COMBIEN EST-IL? EST-CE DU COTON? Y A T-IL UNE PROMO? RÉPONDEZ MOI! La vendeuse me regarde : "woh meuf on est à Niort ici, regarde autour de toi, y a 2 mamies qui se battent un bout de taffetas, il va pas se barrer en courant ton tissu..." et après elle a fait sa maligne à brûler un bout de tissu, le sentir, le goûter et se le foutre dans le c*l pour savoir si c'était du coton. Je crois aussi qu'elle m'a donné un prix bidon parce qu'il y avait pas encore l'étiquette. Pigeonne que je suis.

    Et pour couronner le tout (et oui, l'histoire n'est pas terminée) au moment de régler mon regard tombe sur l'espèce de panier / fourretout / poubelle / on-sait-pas-trop-ou-mettre-tout-ce-bordel de chutes où il te propose d'acheter des bouts de tissus avec le prix (variant de 0.50 à 3€) agrafé dessus. Je trouve un tissu PIED DE COQ (tape sur google comme tout le monde pour savoir ce que c'est) et un voile de la même couleur que le précieux tissu que je venais de trouver. Mon imagination ne fit qu'un tour et me voilà partie dans l'élaboration d'une jupe mêlant ces trois différents tissus. Bon élaboration je me caresse un peu la couenne, hein. J'ai chopé le patron sur le Burda de Avril 2014, le n° 113.

    L'élégance d'un pied de Coq

     

    Bon voilà pour la mésaventure. D'autres racontages et couturages à venir bientôt !

    Big Up. Love. Fashion.

    Bonem.

    Pin It

    1 commentaire
  • Car oui, toi même tu sais lecteur assidu de tous les instants, avec moi depuis le début au travers de mes doutes et mes peines, en ce moment je profite de mes Post Couture pour lâcher des petites gueulantes tels des pavés dans une marre pour regarder se faire les ronds dans l'eau.

    Mais aujourd’hui : QUE NENNI. J'ai décidé d'épargner mon pauvre cœur de toutes ces tensions inutiles.

    Certes, râler, s'agacer, s’énerver c'est mauvais pour la santé, inutile et parfois décrédibilisant auprès de son entourage.

    Mais FUCK après tout, ça fait du bien merde ! 

    Et puis y a des types qui le cherchent aussi. Nan mais sans rire, au boulot par exemple.

    Les citations qui suivent sont directement issues de scènes réelles s'étant déroulées dans le cadre de mon travail toute ressemblance avec des personnages existants n'étant aucunement fortuite.

    (Je porte des Ben&Simon)

    "Marion, c'est quoi ces godasses, c'est pas des chaussures de filles ça?" 

    -_-' (smiley blasé, j'ai bien envie de te coller un bourrePif des familles)

    ***

    (Ambiance franche camaraderie entre Hommes virils de chantier)

    "Hé Marion, tu te rases les poils autour du trou de balle ? "

    °_°' (smiley hyper choqué)

    ***

    (J'ai envoyé un compte rendu de réunion, bien propre, bien clair, pas de fautes d'orthographe car relu 48 mille fois)

    "J'ai fait quelques remarques sur ton CR Marion, tu regarderas ..." Mail de 1 000 pages pour me dire des trucs du genre : la virgule page 6 alinéa 3 n'est pas très judicieusement placée...

    (  )/' (smiley parle à ma main)

    ***

    (Réunion de travail sérieuse, j'ai mis une veste à épaulettes pour qu'on m'écoute)

    Un type à moustache me coupe la parole, tout simplement, comme si je n'avais jamais commencé à parler.

    °O° (smiley qui crie WO JEANMICHMUCH JE PAAARLE !!)

    ***

    (J'ai mis du crayon noir sous les yeux, p'tit maquillage, p'tit parfum, t'as vu)

    "Hé beh Marion, t'as oublié de te démaquiller de ce weekend ou quoi, t'as découché ?! BwahahaBwaaaBeEUrGkllEUUGGRrrraaARLl (rire gras)"

    x(°¤°)x (smiley tête de mort JE VAIS BUTER TOUT LE MOOONDE !!)

    ***

    Je boue, je fume mais je me contrôle. N’empêche que je suis énervée. Voilà, c'est là, à l'intérieure de moi, ça ronge, c'est acide et t'as qu'une envie c'est que ça sorte.

    Bon, je voulais pas râler aujourd'hui et puis je finis pas m'emporter contre ces sales types qui FONT EXPRÈS de m’énerver juste pour rigoler, pour m'enquiquiner. SU-PER les gars, nan mais franchement, un autre divertissement plutôt que jouer avec mes nerfs ça vous dit pas ?? 

     

    ET DONC. Pour en revenir à la couture, sujet principal de ce post : 

    A l'occasion d'un marathon de la couture avec la marraine de ma sœur TATI MUMU (ouais tu vas kiffer ce surnom mumu, t'inquiètes) j'ai cousu ça :

    Veste courte Col haut // Non je ne râlerai pas aujourd'hui 

    Par marathon de la couture, j'entends qu'on s'est motivée toutes les deux pour s'enfermer pendant 24h et coudre sans interruption (hormis les heures de repas et de sommeil bien évidemment, nous ne sommes pas des bagnardes). C'était un grand moment de bonheur, franchement Mumu je recommence tous les jours avec toi.

    A la base, j'ai trouvé le patron 7703 de Simplicity et je l'ai retravaillé à ma sauce. Bon ouais clairement, ça ressemble pas beaucoup à la veste initiale mais il me fallait une base, je voulais pas partir dans l'inconnu complet et passer 1 000 ans à dessiner la patron.

    Veste courte Col haut // Non je ne râlerai pas aujourd'huiVeste courte Col haut // Non je ne râlerai pas aujourd'hui

    Veste courte Col haut // Non je ne râlerai pas aujourd'hui

    Veste courte Col haut // Non je ne râlerai pas aujourd'huiVeste courte Col haut // Non je ne râlerai pas aujourd'hui

    Veste courte Col haut // Non je ne râlerai pas aujourd'hui

     

    La dernière photo c'est pour vous illustrer la conclusion de la réalisation de mon ouvrage : 

    Veste courte Col haut // Non je ne râlerai pas aujourd'hui

    GROSSE PRISE DE TÊTE.

    SALUT BONSOIR.

    Pin It

    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires